Diabète,ouvrez l’oeil ! Connaissez-vous
les complications
oculaires du diabète ?

La minute info sur la santé de vos yeux

Je m’informe sur : les complications oculaires du diabète

 

« Le point de départ c’est mon diabète. L’atteinte oculaire dans le diabète est directement liée à l’hyperglycémie c’est-à-dire l’élévation du taux de sucre dans votre sang. Le premier objectif est donc d’équilibrer votre diabète et d’éviter les facteurs d’aggravation. Pour bien comprendre ce qui se passe au niveau de vos yeux il faut donc comprendre le diabète et l’hyperglycémie et pour cela apporter en consultation vos résultats de prise de sang avec notamment le chiffre de l’hémoglobine gliquée et votre ordonnance de traitement en cours afin que votre ophtalmologiste puisse connaître l’équilibre de votre diabète.

Pourquoi mon diabète peut atteindre mes yeux ?

Le diabète affecte les vaisseaux sanguins et particulièrement vos yeux car ils sont vascularisés. C’est l’hyperglycémie prolongée qui va ainsi toucher précocement la rétine car les vaisseaux sanguins au niveau de l’œil sont de petits calibres, ce qui les rend fragiles. Ils peuvent le plus souvent soit perdre leur étanchéité, les composés sanguins pourront alors passer à travers leur paroi entraînant une accumulation de liquide dans la rétine c’est ce que l’on appelle l’œdème maculaire ou plus largement rétinien, soit à d’autres endroits les vaisseaux auront tendance à s’obstruer privant les cellules de la rétine de l’apport en sang et en oxygène dont elles ont besoin pour fonctionner correctement, c’est ce que l’on appelle l’ischémie rétinienne.

Quels sont les risques à court et long terme ?

Les lésions peuvent évoluer longtemps, à bas bruit, sans signe évident pour le patient. En cas d’atteinte de la région centrale un flou visuel s’installe se majorant progressivement. Une baisse brutale de la vision peut survenir avec à terme un risque de perte définitive de l’acuité visuelle. Il faut savoir que les complications oculaires touchent 50 % des patients diabétiques et quelles sont la principale cause de malvoyance chez les sujets de moins de 50 ans dans les pays industrialisés.

Comment les éviter ?

Si des traitements efficaces existent pour freiner l’évolution de la maladie et empêcher la malvoyance, le meilleur traitement reste la prévention et l’équilibre de l’hyperglycémie chronique. Ce n’est pas toujours facile et cela nécessite une collaboration étroite entre votre médecin généraliste et votre diabétologue ainsi qu’avec nous ophtalmologistes pour mesurer les complications au niveau oculaire. Il faut savoir également que la tension artérielle peut aggraver les problèmes vasculaires liés au diabète notamment l’étanchéité des vaisseaux sanguins. La tension artérielle est donc un paramètre qui doit aussi être équilibré. Enfin si vous ronflez dites-le à votre médecin traitant et à votre ophtalmologiste, il faudra peut-être rechercher et traiter des apnées du sommeil, qui sont des pauses respiratoires pendant votre sommeil susceptibles d’aggraver la mauvaise oxygénation de votre rétine.

Quand et comment me faire dépister ?

Le dépistage des complications oculaires du diabète doit se faire tous les ans car la rétinopathie diabétique reste une des premières complications visibles du diabète. Cela permet non seulement d’éviter les complications oculaires mais aussi de traiter au plus tôt les lésions rétiniennes éventuelles, ce qui donne également des éléments permettant d’adapter votre traitement diabétique général. »